Classification des ressources minérales

Processus de formation - généralités

Le processus hydrothermal est lié à la circulation de fluides profonds transportant des métaux dans la croûte terrestre.

L'origine de ces fluides peut être magmatique ou métamorphique, ou provenir d'eaux météoriques ou connées (que l'on trouve en profondeur dans la croûte terrestre),...

Lorsque les fluides sont généralement drainés et piégés dans des fractures de différente taille et géométrie, les minéraux se déposent par précipitation.

Les gisements hydrothermaux sont la principale source mondiale pour la majorité des métaux (Pb, Zn, Mo, Ag, Cu, Au, U, les pierres précieuses, l'argile, le quartz).

Il existe différents types de gisement hydrothermaux en fonction du contexte géodynamique (limite de plaque, intrusions granitiques, plancher océanique, bassins sédimentaires).

Ces gisements se caractérisent par l'origine et la température des fluides porteurs qui contiennent des teneurs non négligeables en CO2 et/ou CH4.

Facteurs clés pour la formation d'un gisement hydrothermal

Remarque

Cinq types de gisements hydrothermaux ont été sélectionnés pour illustrer les différents types de formation et sont détaillés par la suite :

  1. Les gisements d'amas sulfurés ou « sulfures massifs volcanogéniques » (VMS : Volcanogenic Massive Sulfide)

  2. Les gisements associés aux porphyres

  3. Les gisements sédimentaires exhalatifs (SEDEX)

  4. Les gisements de type « Vallée du Mississipi » (MVT : Mississipi Valley Type)

  5. Les gisements d'uranium

Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)Ce site utilise PairForm (Site web)